>
preparation concours internat 2011 - 2012
Accueil

Accueil

Plan du site

Plan du site.

Copyright

Copyright.

Copyright
Contact

Contact

Qui sommes-nous ?

Qui sommes

nous ?

Mentions

légales.

Copyright

Donations.

 

MemoBio
Recherche :

Facteur rhumatoïde et anticorps anti-CCP

 

facteur rhumatoïde et anti-CCPMemoBio©

I)      Facteur rhumatoïde

Cet auto-anticorps est une immunoglobuline anti IgG (généralement le FR est une IgM, mais on peut aussi trouver des IgA et des IgG)

A)  Techniques de dosage

Techniques d’agglutination :
l’agglutination au latex ou le test de Waaler-Rose (hémagglutination) ne sont plus recommandés car ces techniques manquent de sensibilité. Les techniques d’agglutination ne permettent de détecter que les IgM (les IgA et G ne sont pas agglutinantes)

ELISA, Immuno-néphélémétrie, immuno-turbidimétrie sont plus sensibles et donnent des résultats plus homogènes que les techniques d’agglutination. Elles permettent une meilleure standardisation des résultats.

B)   Diagnostic biologique

Interprétation 

Dans le cadre de la polyarthrite rhumatoïde (PR) :
     - leur sensibilité varie de 30-80% en fonction du stade de la maladie.
     - leur spécificité est d’environ 90% : on peut les retrouver dans les connectivites (surtout le syndrome de Gougerot-Sjögren), certaines atteintes rhumatismales, certaines infections …

Prévalence des FR IgM (> 1/64 en agglutination, >20 UI/mL en ELISA)

Chez le sujet sain
< 50 ans
> 70 ans

5 %
15 %
Rhumatismes inflammatoires
PR
Syndrome de Gougerot-Sjögren
Lupus systémique
Sclérodermie
Rhumatisme psoriasique périphérique
Spondylarthropathie

70-90 %
30-80 %
20-30 %
10-20 %
10-15 %
< 10 %

Infections chroniques

Leishmaniose
Endocardite bactérienne
Lèpre
Tuberculose
Borréliose de Lyme
Grippe
Mononucléose infectieuse
VHC


30-50 %
30 %
5-10 %
5-10 %
< 5 %
10-30 %
10-30 %
10-50 %

Hémopathies lymphoïdes
Macroglobulinémie de Waldenström
Leucémie lymphoïde chronique
Lymphome B

10-30 %
10-30 %
5-7 %
Affections diverses
Silicose
Asbestose
Sarcoïdose
Cirrhose

30 %
30 %
5-20 %
10-30 %

II)  Anticorps anti-peptides cycliques citrullinés

A) Technique de dosage

ELISA

B) Diagnostic biologique

Interprétation :

Patients avec polyarthrite rhumatoïde débutante (n = 515)
Sensibilité
Spécificité
VPP
VPN
Anti-CCP
48
96
84
81
FR IgM
44
90
64
81
Anti-CCP + FR IgM
39
98
91
78
Anti CCP ou FR IgM
63
88
72
83

La sensibilité de ces 2 dosages augmente avec l’évolution de la maladie et atteint, pour les anti-CCP, 70% dans les PR de plus d'un an.
La sensibilité des Ac anti-CCP est meilleure avec les techniques de 2ème génération (anti-CCP2)
Les Ac anti-CCP
     - sont très spécifiques de la polyarthrite rhumatoïde : 90-93%
     - sont précoces : ils ont pu être détectés 2-5ans avant l’apparition des premiers symptômes cliniques
     - sont de mauvais pronostic : évolution vers une PR érosive
Les Ac anti-CCP permettraient une prise en charge thérapeutique plus précoce et plus agressive pour limiter l’évolution de la maladie.

NB : Ac anti-kératine (AKA) et Ac anti-filagrine

Technique de dosage : IFI, ELISA
Intérêt : ces anticorps sont abandonnés au profit des anticorps anti CCP.

Bibliographie

http://www.acorata.ch/bibliotheque/poly_autoimmunite_musset/poly_autoimmunite.htm http://www.md.ucl.ac.be/loumed/CD/DATA/119/S361-365.PDF